Dimanche de la santé

Le 13 février 2022 : « Heureux ! »

le 4 février 2022

Injonction qui peut sembler décalée au regard de l’image de l’existence qui nous est bien souvent représentée, défi bien difficile à relever d’autant plus avec nos faiblesses toutes humaines !
Et pourtant, …quel pur bonheur tout un chacun n’a-t-il pas pleinement ressenti à l’occasion d’un peu de réconfort qu’il a pu procurer au chevet de la personne souffrante, ne serait-ce qu’en étant là simplement, auprès de son prochain dans la peine, cela-même sans pouvoir apporter de solutions concrètes ? Un regard, un sourire, un geste, un seul frémissement du corps suffisent parfois à en dire long et à nous mettre en relation intime avec l’autre. Inversement, la personne atteinte dans son intégrité peut recevoir comme une grâce la simple venue de quelqu’un auprès d’elle, d’autant plus si ce visiteur la considère comme un être dans son entièreté, faisant fi de ses infirmités.
Plus encore, pour ceux, portés par la foi en Jésus Christ et se sentant appelés à œuvrer auprès des plus fragiles, de gré, parfois de force du fait des circonstances, cet engagement fort procure souvent une Joie profonde, surnaturelle, signe de l’action de Dieu en nos vies, laquelle s’exprime intensément au travers de la faiblesse humaine.
Certes, un chemin est à parcourir ; en côtoyant ou en vivant la souffrance, notre cœur est transpercé, notre foi peut être éprouvée voire complètement ébranlée, notre espérance fragilisée : le désespoir, la colère et le rejet peuvent se manifester. Il nous faut alors creuser, approfondir, se convertir sans cesse, se relier, … à l’a(A)utre, aux autres. Il nous faut d’autant plus ne rien céder, rester ferme et vif dans la foi ! Quelle épreuve !
Sur ce parcours escarpé, telle la bienheureuse Vierge Marie, puissante intercesseur que nous pouvons implorer, sachons avoir confiance et toujours espérer…Non sans difficulté et en toute humilité, il nous faut en outre certainement lâcher prise par rapport à nos propres certitudes et raisonnements humains sans oublier que la logique de Dieu n’est pas la même que la nôtre et hors de notre portée. Dieu ne manifeste-t-il pas sa puissance auprès des plus démunis ?
Il s’agit donc assurément de mettre toute notre confiance et notre foi dans le Seigneur : « Heureux est l’homme qui met sa foi dans le Seigneur » (Ps1).
Être heureux et ce malgré les circonstances malheureuses devient alors du domaine des possibles dès ici et maintenant, mais aussi pour l’éternité. Nous ne sommes pas seuls : sereinement, se sachant aimé et accompagné, il est alors possible d’accéder à cette Joie divine : Béatitude qui dépasse notre entendement ! Si nous savons nous ouvrir à la Présence, son action nous devient perceptible ouvrant la voie de l’accueil, l’accueil de la grâce agissante, celle qui nous fait percevoir les merveilles de Dieu, là où on ne les attendait certainement pas, là ou jamais nous n’aurions pu imaginer qu’elles puissent se révéler !
Cette Joie vécue et authentique ne déconnecte pas pour autant de la réalité de l’existence parfois violentée, existence au cours non linéaire oscillant souvent entre joies et peines, mais elle permet assurément d’affronter les épreuves, quand elles se présentent, avec ténacité, endurance, force. Elle nous permet aussi d’appréhender les difficultés avec justesse, délicatesse, acceptant toutes les limites de notre condition de créatures et notamment notre finitude.
De la sorte, empreint de la vie en Christ, il est possible et proposé à tout baptisé de témoigner, de rendre compte de l’Espérance et d’illuminer le quotidien …Une relation de bonheur peut être tissée auprès de nos frères et sœurs tant en famille, en équipe, en paroisse, lors de toute rencontre,… Porter un peu de cette Lumière qui nous habite , de cette Joie qui nous porte, dans notre monde, dans l’obscurité de la nuit générée par la maladie, la souffrance et la mort peut s’avérer puissamment salvateur, ce malgré les incertitudes, les contradictions, les malheurs…effet bénéfique pour notre prochain mais aussi pour nous même, la communauté, en rendant grâce, à la louange et à la Gloire de notre Dieu !
« Peuple de Dieu marche joyeux, Alléluia ! Alléluia !
Peuple de Dieu, marche joyeux, car le Seigneur est avec toi ! »

Livret

Publications récentes

3 février 2023

Feuille paroissiale du 5 février 2023

Dimanche de la santé, le 12 février
Nous prions pour eux… Ils prient pour nous
Un livret de poche pour le Carême
Remplacement des bancs de la cathédrale
A noter sur vos agendas
L’agenda des messes

Feuilles paroissiales

Feuille paroissiale du 5 février 2023

Dimanche de la santé, le 12 février
Nous prions pour eux… Ils prient pour nous
Un livret de poche pour le Carême
Remplacement des bancs de la cathédrale
A noter sur vos agendas
L’agenda des messes