Image de décoration

Accueil > Les paroisses > Notre Dame de St Georges

Notre Dame de St Georges

mardi 8 octobre 2019, par Secrétariat

Notre Dame de St Georges

Elle est bien visible sur la falaise de la rive gauche du Lot avec son clocher tout blanc coiffé d’un petit dôme d’ardoises. Au pied coule la source qui a donné son nom au faubourg St Georges. A l’origine c’était un petit édifice de sept à huit mètres de longueur sur autant de largeur, flanqué contre la porte d’entrée du Pont Vieux et formant l’extrémité ouest de l’église actuelle.

Simple chapelle de dévotion, elle était le but de pèlerinages et de nombreuses processions. C’est par là que tout nouvel évêque entrait dans Cahors et les Cadurciens l’appelaient aussi Notre Dame du Pont Vieux ou Notre Dame du Bout du Pont. Le 8 février 1581, en mémoire de la reprise de Cahors aux protestants qui l’avaient occupée pendant neuf mois, la Sainte Coiffe, heureusement sauvée du sac de la cathédrale, avait été rapportée triomphalement dans la ville par le chapitre en entrant par le faubourg St Georges.

Plus tard, la peste se présente aux portes de Cahors, heureusement, elle ne pénètre pas dans la ville. Les Cadurciens l’attribuèrent à la protection de Notre Dame que l’évêque Alain de Solminihac leur avait fait prier avec plus d’instance. En 1795, elle devient église paroissiale, et fut plusieurs fois agrandie.. En 1861 le clocher et la façade ont été reconstruits.

Depuis le décès de notre Père Teilhard, curé de St Georges, nous n’avons plus qu’une messe ou deux par an. A l’époque, nous avions la messe tous les dimanches.. On aime bien notre église, à la sortie de la messe, on était contents d’échanger quelques paroles avec les paroissiens. Tout récemment, c’est de Notre Dame de St Georges que part, à la mi-mai, la procession de Notre Dame de Fatima.

Y. et M. Roques