Image de décoration

Accueil > Les paroisses > Laroque des Arcs - St Roch

Laroque des Arcs - St Roch

mardi 8 octobre 2019, par Secrétariat

Laroque des Arcs - St Roch

Quand nous arrivons dans le petit village de Laroque des Arcs (désormais communauté de communes de Bellefont la Rauze) notre regard, comme par un aimant, est attiré par la petite chapelle St Roch qui surplombe le village et qui, si nous nous risquons à l’ascension de quelques mètres de dénivelée, offre une vue sublime sur le Lot et sa vallée. Son charme et sa situation font évidemment pâlir la petite église du village qui se trouve à son pied.

A première vue, rien, aucun intérêt, une architecture extérieure plutôt commune et l’intérieure…..puisqu’on y est, on a envie de s’y risquer, histoire de voir s’il y a un trésor caché dedans, et là, on se dit : « ouais, elle est mignonne », mais on sent bien qu’il manque le waouh du ravissement. Forcément, elle est en décrépitude, par manque de sous pour raviver sa beauté d’antan.

Pourtant malgré les apparences, j’ai découvert cette beauté qui ne se voit pas au premier regard. Ça se mérite ! Il faut se mêler à son vécu pour qu’elle se dévoile Au fil des messes annuelles, d’astiquage du sol et des meubles, de lessivage du linge d’autel, elle devient votre église. Celle qui s’ouvre généreusement pour accueillir dignement celui ou celle qui pour la dernière fois recevra en signe de bénédiction cette eau qu’il avait jadis reçue sur son front le jour de son baptême, accompagné par tous ceux qui, depuis lors, sont venus enrichir cette belle chaine familiale et amicale. Pour d’autres encore, ce lieu comme un écrin a scellé les heureux souvenirs de leur promesse d’amour éternel.

La corde de la cloche à l’entrée, balançoire originale qui n’a pas manqué d’amuser petits et grands continue encore aujourd’hui d’attirer les questions des curieux.

Il faut voir la joie, la ferveur et la reconnaissance dans les yeux de ceux qui, certes moins nombreux aujourd’hui, viennent célébrer dans cette église, quand la grâce le leur permet, parce que là, dans leur église, leur trésor de vie est caché dedans.

Chantal Bonnemère