Image de décoration

Accueil > Les paroisses > Constans

Constans

mardi 8 octobre 2019, par Secrétariat

Constans

Elle a toutes les caractéristiques des églises bâties à la fin du XIX° siècle, avant la crise du phylloxéra, au moment où la population du Lot était à son plus haut niveau : un plan en croix, un clocher pointu, le cimetière derrière l’église et un immense crucifix sur le parvis qui pouvait dominer les célébrations en plein air. Jusque-là, on allait à la messe à Valroufié car Constans faisait partie de cette commune (qui à la suite d’un regroupement est devenue Bellefont-La-Rauze). Constans est l’un des quatre hameaux qui ont décidé et financé la construction de l’église ; Constans, Miralasse, Lagarde et Triguedina (aujourd’hui réduit à des ruines). Pour cette raison, elle n’est pas au centre de Constans mais elle est entourée d’un espace vaste et accueillant.

Les anciens se souviennent des anciens prêtres résidents, l’abbé Lafon et le Père Pezet qui avait longtemps vécu en Thaïlande et savait si bien aider à découvrir le bouddhisme. Aujourd’hui, c’est surtout pour les enterrements qu’elle rassemble les habitants, les baptêmes et les mariages y sont, hélas, beaucoup plus rares. Mais, en allant au cimetière, les vivants pensent aux morts….. et ils peuvent lire la feuille paroissiale fidèlement affichée sur la porte. C’est une façon bien modeste, mais réelle, de retrouver la communauté des chrétiens !

Nous avons le texte des inscriptions gravées sur la cloche baptisée en 1863 et ce texte commence par : « Saint Etienne, priez pour nous ! ». Ainsi, tout comme notre cathédrale, l’église de Constans a Saint Etienne pour patron et nous montre, à sa façon, que dans l’Eglise, peuple de Dieu, puissants et humbles, citadins et ruraux, célèbres et inconnus, vivants et morts, jeunes et anciens, ont en partage la même foi, la même espérance, le même amour.

A et J. Alix, M.T. Baux