Image de décoration

Accueil > Archives > 4 - Une organisation au service de la Mission > + Accueillir l’Eucharistie > Célébration de la Première communion à la Cathédrale

Célébration de la Première communion à la Cathédrale

(Solennité de la Sainte Trinité)

lundi 8 juin 2009

Pour toutes vos questions d’ordre général sur la Première communion... rien ne vous empêche d’aller visiter le coin du Cyber Curé... :

http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/catechisme_communion.htm


« Jusqu’au XIIème siècle, on humectait de vin consacré les lèvres de tout nouveau baptisé. Ainsi, l’enfant communiait dès son baptême. C’est encore le cas dans les Eglises orientales. En 1215, le concile de Latran IV décide que la Première Communion n’aura plus lieu avec le baptême, mais entre douze et quatorze ans. Jusqu’à la fin du XVIème siècle, elle n’était marquée par aucune cérémonie particulière. Ce n’est en effet qu’à partir du XVIIème siècle, que la Première Communion prend en France la forme d’une cérémonie solennelle qui marque la fin du catéchisme. Au XIXème siècle, elle devient même un rite de passage de l’enfance à l’âge adulte. »

« C’est le pape Pie X qui, en 1910, fixe la célébration de la Première Communion telle qu’on la connaît aujourd’hui. En effet, dans le décret "Quam singulari", il demande qu’on admette à l’Eucharistie des enfants beaucoup plus jeunes, dès "l’âge de Raison", vers 7 ans. De cette époque jusqu’aux années 1970, on appela cette première communion "Communion privée" ou "petite Communion" et on continua à célébrer la "Communion Solennelle" autour de douze ou treize ans, comme couronnement de l’enfance et du catéchisme.
De nos jours, on a remplacé l’ensemble "Communion privée - Communion solennelle" par "Première communion - Profession de foi", et l’Eglise Catholique autorise une certaine liberté quant au moment de celle-ci.(d’après premiere-communion.fr) »


Et bien sûr. . . comme le disait notre évêque . . . n’oublions pas toutes les mamans. . . !


**********fetemaman**********