Image de décoration

Accueil > ACTUALITES > Evènements > Les nouveaux vitraux de la cathédrale

Les nouveaux vitraux de la cathédrale

mardi 8 janvier 2013, par Secrétariat

Les tous nouveaux vitraux de la nef de la cathédrale de Cahors ont pour sujet les quatre évangélistes : Marc et Matthieu sur le côté Nord, Luc et Jean sur le côté sud. Le créateur de ces vitraux, Gérard Collin-Thiébaut, pense que chacun doit « lire » le vitrail avec ce qu’il connait ou reconnait comme autrefois, sur les vitraux anciens, des gens qui ne savaient pas lire découvraient les textes de la Bible et de l’Evangile. Un autre principe fondamental de sa création est qu’aujourd’hui est fait des couches successives transmises par les siècles passés ; il en va de même pour l’art et pour la foi. C’est pourquoi il a choisi de composer ses vitraux en superposant dans l’épaisseur du verre des images d’époques différentes, tableaux anciens ou plus récents, photos ou images de film. Le sens en est enrichi et nous sommes invités à le « débrouiller », en reconnaissant, en comparant, en laissant agir les uns sur les autres les différents éléments.
Prenons l’exemple du vitrail du bon Samaritain (Saint Luc). Les trois éléments qui nous sont donnés sont (cf illustration en "document joint") :

  • un tableau italien du XVI° siècle de Jacopo Bassano où le bon Samaritain (à la gauche du vitrail) porte sur la victime un regard de compassion.
  • un tableau du XIX° siècle d’Aimé Morot où le bon Samaritain agit, porte sur ses épaules le malheur, la misère de son prochain complètement dépouillé.
  • une photo de la place Chapou visible en haut du vitrail qui nous rappelle que l’amour du prochain n’a pas cessé pour nous, Cadurciens, d’être d’actualité.

La superposition des images rend le résultat complexe, mais tellement plus riche ! A cela s’ajoutent les couleurs et surtout la lumière dont seule la transparence du verre magnifie l’effet. Par l’intermédiaire de notre regard attentif, voici que la lumière se fait aussi en nous, lumière qui fait reculer les ténèbres de notre indifférence ou de notre égoïsme, lumière des siècles de foi transmise par l’Eglise, lumière de l’Evangile qui illumine toute vie.
M.T.Baux

Documentation :

Introduction aux vitraux contemporains
version anglaise : vitraux contemporains

Photographies : J-F Peiré

Tous les détails en cliquant sur ce lien http://www.culturecommunication.gou...

Le vitrail contemporain dans l’action liturgique